Où nager à Lyon ?

On connaît le côté sportif de la ville de Lyon pour son club  de foot, multiple fois champion de France. Super, mais il n’y a pas que le foot dans la vie et quand on est nageur, que ce soir pour peaufiner ses dorsaux ou pour simplement se faire dorer la pilule, il faut trouver un point d’eau. Petit tout d’horizon des différentes piscines lyonnaises.

La piscine Garibaldi

On commence par la pire : si vous aimez les années 60 et que les bassins de 33 mètres ne vous font pas peur (première fois que je vois ça), cette piscine est faite pour vous.

Autant être honnête, on retrouve ici un condensé de ce que tous les nageurs, sportifs ou plus tranquilles,  n’aiment pas : un personnel pas franchement sympathique qui cherche surtout à passer du bon temps ensemble, des locaux vétustes où les plus pudiques n’oseront pas se dévêtir, une hygiène qui laisse franchement à désirer, …

Bon, vous pourriez dire que je suis un peu dur, mais si on ajoute à ça une surpopulation flagrante avec des lignes d’eau blindées, la note commence à devenir franchement salée. Clairement, cette piscine est à déconseiller. Un point fort quand même : les horaires élargis et la localisation.

La piscine de Vaise

Un peu à l’écart, cette piscine dispose d’un vrai bassin de 50 mètres. En fonction des horaires et des activités, le mur mobile coupera le bassin en deux. Ainsi, on pourra avoir de la natation synchronisée ou des cours de plongeon à 10m d’un côté et de la natation de l’autre. Il s’agit plus d’une piscine pour une nage sportive que pour se poser tranquillement. A noter, les parents apprécieront l’espace goutte d’eau : un petit bassin aménagé spécifiquement pour les enfants

La piscine de Caluire et Cuire

Certes, on est sorti de Lyon mais Caluire c’est quand même pas franchement loin.. sauf si vous n’avez pas de voiture. En effet, la piscine Isabelle Jouffroy dispose d’un grand parking. Par contre, si vous souhaitez venir en transport en commun, ça se complique. Enfin, pour les vélovs, il faut être courageux : en venant de Lyon vous serez dans l’obligation de monter le chemin de Boutary qui grimpe franchement (et il n’y a pas de borne une fois arrivé..).

Une fois arrivée à la piscine, c’est presque que du bon :

  • un bassin récréatif pour ceux qui veulent s’amuser,
  • un bassin de 25 mètres pour les sportifs (les lignes ne sont pas trop fréquentées, c’est donc assez agréable),
  • une pataugeoire avec quelques jeux pour les bambins,
  • une partie extérieure (que je n’ai pas pu tester) avec des toboggans,
  • un espace détente avec sauna et hammam (moyennant un surcoût).

Que du bon qui a un prix : 5,50€ pour les non résidents.. et oui, on est presque à un tarif de séance de cinéma donc mieux vaut aimer l’eau.

La piscine de Bron

Toujours dans la proche proche banlieue, la piscine de Bron fait elle aussi figure de bonne élève :

  • un bassin de 50 mètres,
  • un petit bassin pour les enfants,
  • une pelouse de 2000 m2 avec un espace pique-nique.

On retrouve les problématiques d’accès en transport en commun (j’ai testé, c’est l’enfer..) et la même logique au niveau des tarifs : piscine au top = prix élevé –> 5,50€ pour les non-Brondillants.

Les derniers articles
Bulletin
Abonnez-vous à notre newsletter et restez en contact!